Chargement...
Fanzine 2 - 2017Francofolies 2017News

Addic’Typh

Après les vitrines des Francofolies et la scène Pierre Rapsat, c’est sur la scène Proximus que nous retrouvons Typh Barrow cette année pour faire, une fois de plus, vibrer le public du festival.

Une voix soul, du groove et de l’émotion… Si vous ne la connaissez pas encore alors déshonneur sur vous, déshonneur sur votre famille, déshonneur sur votre vache !

Le concert a rencontré un franc succès et la magie a opéré, une fois de plus, sur un public, hypnotisé par le charme Barrow.

La chanteuse est désignée par la presse belge comme étant l’Adèle ou encore l’Amy Winehouse belge (oui, Typh Barrow, c’est bien !). Cela met un petit coup de pression à l’artiste qui espère être à la hauteur de la comparaison…mais oui Typh <3

Après un concert triomphant et malgré un planning serré, le Fanzine a tenu à rencontrer la chanteuse.

Elle nous a raconté son expérience aux Francos : pas de chouchou au niveau des scènes où les ambiances sont différentes.

Pour elle, « Les vitrines » sont propices à une atmosphère intimiste et un réel moment de partage (et oui vous regrettez maintenant d’avoir raté votre tête à tête avec Typh pour aller voir les Fréro Delavega…vous auriez mieux fait d’écouter le Fanzine, une fois de plus).

La scène Pierre Rapsat est bien plus grande, plus impressionnante et le public est donc plus loin mais l’expérience était magnifique.

Et la scène Proximus quant à elle, est envahie d’une ambiance digne des Francos.

La bonne nouvelle du jour, c’est qu’elle sort un album à la rentrée (on est contents). Ce nouvel album ne contiendra que des compositions de l’artiste (on est contents) et sera pop/soul. A noter qu’il a été enregistré en partie à Londres avec le matériel qui était utilisé dans les studios d’Abbey Road (tu sais pas c’est quoi ? tu lâches ce journal/on est pas contents) et en partie en Belgique, le tout pour retrouver certaines sonorités.

Alors tu vas l’acheter ? (Oui ! Tu dois répondre oui !).

Anne-France

Laisser un commentaire