Chargement...
Fanzine 0 - 2018

Bonjour, on débarque, enchanté, humain

Deux potes qui discutent autour d’un verre. Les mots incompréhensibles sont traduits au bas de l’article (si vous ne comprenez pas certains mots, c’est normal!).
⁃ Putain jme fais chier j’ai rien à faire du mois de juillet…
⁃ Tkt* y’a une pote qui m’a parlé d’un truc terrible ket
⁃ Awi koi?
⁃ Le Fanzine été jeunes
⁃ Wlh* ckoi?
⁃ En gros c’est un projet où des jeunes peuvent toucher le milieu du journalisme et ses dérivés aka* photographie ou encore la radio etc …
⁃ C’est péremptoire un peu
⁃ Tsais cque ça veut dire au moins?
⁃ Idk* mais c’est styley*
⁃ Deal*?
⁃ Oe* jsuis moyen chaud… à part ça on peut faire quoi d’autre?
⁃ Boire et bouffer’ c’est bien nan, pis t’as des concerts et tu peux même interviewer des chanteurs dans les backstages
⁃ Ooh j’aime, deal aussi du coup
Et c’est après cette fabuleuse entrevue que nous nous retrouvâmes dans le projet Fanzine. Voici à quoi a ressemblé notre première journée …
Day 1: «Les nouveaux les nouveaux les nouveaux PAUL, les nouveaux, les nouveaux»
Paul aka mart1: Perso après vingt minutes je m’étais déjà fait remarquer de par mes chaussettes aux motifs totalement pétés ( elles sont terribles okay?) et de par mon humour légendaire, puis pendant le repas du midi, j’ai eu l’excellente idée de me retourner quand les autres Fanziniens gueulaient dans le vide «Paul», depuis je m’appelle par ce doux prénom. C’est bête mais radical comme technique pour se faire intégrer facilement auprès des anciens, même si c’est pas quelque chose de difficile: l’ambiance est vraiment agréable et on se sent pas «de trop». J’ai passé une excellente première journée, je passe à présent le flambeau à mon shrab* Arthur.
Tuture vroom vroom mais pas le grand:
11:00, débarquement, nous installons notre artillerie de guerre et préparons notre assaut en nous remplissant le ventre. Après vient la formation à l’écriture, la photo et la radio et la préparation à la guerre. Ensuite, après de nombreux chants estudiantins très salaces (mais pas que), nous nous préparâmes enfin pour «dormir» ( on est réellement allé dormir à deux heures du matin, le réveil fût plus douloureux que le débarquement de Normandie).

DSM & Vroom x2

Lexique:
Tkt: T’inquiète
Wlh: Wallah (= Oufti)
Aka: Alias
Idk: I don’t know (= Je ne sais pas)
Styley: Stylé ( = Cool)
Deal: Ok, d’accord, marché conclu
Oe: Oui joyeux
Shrab: Ami, pote

Laisser un commentaire