Chargement...
Fanzine 3 - 2018

Gipsy Rufina AKA Vagabond des Autoroutes

De retour pour nous faire rêver deux fois, Gipsy est une bête de scène !
Il nous a déjà éblouis l’année passée mais cette fois, c’est différent !
Rendez-vous avec lui à 17 heures pour un moment chill. Nous sommes assis sur un banc et écoutons l’italien nous jouer des titres calmes. Ce qui nous séduit immédiatement.
Avec son banjo, sa guitare et son harmonica, nous nous sentons emmenés sur les routes d’Arizona. Le voyage paisible dure une heure, après quoi nous engageons la conversation avec lui :

« I’m pretty happy to be here boy ! I really love the Francofolies and it is great to play another time »

« Je suis très content d’être ici mec ! J’adore les Francofolies et c’est génial de pouvoir jouer une fois de plus. »

Le plaisir étant pleinement partagé, nous avons passé un super moment avec ce génie !

MAIS CE N’EST PAS TOUT ! QUE VOYONS-NOUS ? IL EST LÀ POUR UN SECOND CONCERT !
22h15, scène PlayRight.

Nous nous retrouvons de plus en plus nombreux devant la scène quand Gipsy commence un solo enflammé au banjo. On pourrait se croire dans un film ! Un vrai Western ! L’image qui nous vient est une photo Polaroid sépia, ou mieux, un daguerréotype !
Comme il joue en même temps que d’autres grosses têtes d’affiches (Calogero,…), on aperçoit…mmmh…20-30 personnes à tout casser. Mais qu’importe, ça nous rend super à l’aise et on n’hésite pas à danser au rythme endiablé de son instrument. 
Je n’ai jamais vu un public aussi chaud et réceptif que le sien. C’était vraiment agréable de pouvoir danser comme on le voulait, sans foi ni loi, et dans une putain d’ambiance, je tiens à le souligner !
C’est typiquement le genre de petit concert indépendant qui nous fait vibrer et qui vaut mieux que les gros concerts de 10000 personnes. Comme quoi, la taille ne fait pas tout 😉
Notre artiste coup de ♥ de cette édition (et de la précédente aussi d’ailleurs). 
Nous attendons la suite de ses événements avec impatience !

Mal & Fik’

Laisser un commentaire