Chargement...
Chorale Moderne

Chorale + moderne + espace 7 = un grand oui

Ce samedi 18 mai, vous avez encore loupé un truc super au Centre Culturel des Chiroux ! Après le projet « Ping Pong » et toutes ses aventures au sein de cette petite salle de spectacle, que restait-il encore à découvrir ? Et bien… un tas de chose il faut croire !

Je ne vous juge pas sur vos activités du samedi soir, Koh Lanta c’est pas mal, enfin je crois, je n’ai jamais regardé, je ne sais même pas si ça passe le samedi soir. Après tout, chacun est libre de faire ce qu’il veut, mais je peux vous jurer que j’ai passé un meilleur samedi soir que vous ! Minute, je vais vous expliquer pourquoi, et peut être que si vous êtes sage, je vais même commencer mon article ! (que de promesses…)

Quelle est la recette d’une bonne soirée ? Un endroit sympa, où réunir quelques amis, et puis si vous l’envie vous en dit, pourquoi ne pas pousser un peu la chansonnette ? Alors imaginez que ces quelques amis soient plus que prévu, qu’ils aient en plus pris le temps de répéter quelques morceaux, et qu’ils vous présentent le truc comme un spectacle ?

Vous avez une sacrée chance, parce que la surprise est de taille ! Et c’était ce genre de surprise à laquelle j’ai assisté samedi soir (et oui, le fameux samedi soir dont je vous parle depuis quelques lignes !) Autant les Choristes c’était triste, mais vous replacez le film à Saint Léonard à Liège, à l’Espace 7 (c’est là qu’ils répètent), vous changez la playlist par un peu d’éclectisme, genre Ramstein, des chants tsiganes, Johnny, et vous mettez Dany Dupont à la tête du projet, et c’est bon, vous tenez un bon début !

Car oui, Dany, initiateur du projet est un excellent chef d’orchestre. Energique, entrainant, le regarder c’était déjà profiter du spectacle. Et comme une chorale, ce n’est pas qu’un bonhomme sautillant sur scène, la bonne trentaine de choristes de 7 à 77 ans (comme les puzzles et les Lego).

Le projet de la chorale moderne, c’est avant tout de l’intergénérationnel, du chant collectif et de la musique moderne.

Pas de doute, les répétitions ne devaient pas manquer de rythme et d’humour, ça se sentait depuis le public : un savant mélange de joie et de partage. Je ne cacherai pas que le public n’y était pas pour rien. Sûrement composé en majorité d’amis proches, de copains/copines et de la famille des choristes, ça n’enlève rien à l’osmose qui est née l’instant d’un spectacle dans cette salle du Centre Culturel.

Il était très tentant de participer au répertoire musical, et encore plus quand on y fut invités, car oui, la chorale moderne ce n’est pas à sens unique, loin de là ! (Prends ça dans les dents Koh Lanta !). Et au final, comme ils le disent si bien, le chant collectif, c’est l’art le plus populaire qui soit.

Pour finir, je ne sais pas si c’est parce que le public entier était début tout le long du dernier morceau, mais la standing ovation et le rappel étaient loin d’être timides. Une preuve de plus s’il en fallait que cette soirée était une très agréable découverte de ce qu’il se fait sur Liège. Si le cœur vous en dit, la porte de l’Espace 7 vous sera surement grande ouverte pour participer à la chorale moderne, et sinon, vous serez les bienvenus avec moi aux fêtes de la musique pour leur prochaine représentation.

En attendant, restez curieux, on ne sait jamais, vous pourriez passer un bon moment en vous perdant dans les méandres du Centre Culturel des Chiroux.

Ronron

Laisser un commentaire