Chargement...
Albi 0- 2019Jour 0 - 2019

ALBI there for you

 

Avant de commencer, je tiens à dire que l’article ne servira pas uniquement à rassurer nos mamans sur ce que nous faisons loin de chez nous.

Maintenant que c’est dit, il est temps de vous expliquer un peu ce que nous faisons dans la vallée du Tarn, à Albi, pour la deuxième année consécutive.

Tout commence il y a 3 ans quand, aux Francofolies de Spa, nous avons rencontré Marc. Il nous a alors parlé d’un projet un peu similaire au nôtre (du journalisme fait par des jeunes dans le cadre d’un festival) ici, à Albi.

Du coup, sous couvert de les rencontrer, mais surtout pour vérifier que plagiat, il n’y avait pas, nous sommes nous-mêmes allés voir sur place.

L’an dernier, nous avons été accueillis comme des rois par une organisation rôdée et détendue, qui n’avait rien d’autre à cacher que de la bonne humeur.

Nous y avons fait la connaissance des jeunes Albigeois (et de leur projet radio), nous avons passé quelques journées de travail et de concerts ensemble.

Alors, conquis par l’ambiance du festival et surtout de la ville, nous revoilà partis pour le Sud Ouest de la France !

Cette année, nous avons créé une véritable passerelle avec les jeunes d’Albi ! En effet, nous sommes ici pour une semaine et eux viendront nous rejoindre à Spa pour les Francofolies ! Nous nous réjouissons (je dis nous, mais c’est surtout pour dire je) de retrouver ces graines de reporters, ces collègues de la presse jeunesse, et de leur faire découvrir à notre tour notre festival.

Mais ce n’est pas tout ! Ici, au festival Pause Guitare, nous sommes accrédités « pros ». En gros, nous avons l’opportunité de découvrir le festival sous le regard des pros, qui viennent pour produire, chanter, programmer, bénévoler ou organiser le festival.

Ce sera donc l’occasion, grâce à cette feuille de route, de vous faire découvrir les métiers de l’ombre (ou pas) d’un festival. Parce qu’au fond, qu’est-ce qu’il se cache derrière tout ça ? Y a-t-il vraiment un jaccuzzi dans l’espace pro ? Y mange-t-on des quantités hallucinantes de bonne bouffe ?

Bref, notre premier jour a surtout été du dépôt de valise à l’auberge et un repas plus qu’appréciable, les hostilités commenceront demain avec une première approche du secret des dieux ! (en vrai c’est des gens hyper cool, vous verrez).

Ronron

Laisser un commentaire