Chargement...
Jour 5 - 2019

The professionals Saison 1 Épisode 4 : Le Grand Théâtre

En 2014, la ville d’Albi a paré son paysage d’un nouveau joyau : le Grand Théâtre ! Ce projet, mené par l’architecte Dominique Perrault a été bâti sur l’axe de promenade Vieil Alby. Doté d’un maillage métallique, tel un écrin, dont les tons réfléchis se modifient et s’irisent au fil de la journée, le théâtre se colore des teintes régionales en mettant en avant celles que l’on peut retrouver sur Sainte-Cécile, cathédrale emblématique de la région.

En entrant, on arrive dans un grand hall équipé de deux escaliers imposants et de styles différents. Pour garder le côté brut, l’architecte a également conservé les lampes de chantier et les a transformés en luminaires et en lustres. Une grande bande de béton lissé se présente également en face de l’entrée, servant à projeter affiches et informations. Une fois passée l’entrée, nous voici dans la grande salle. Offrant une capacité de 900 personnes , c’est un lieu aux proportions idéales. Les sièges, d’un confort irréprochable, se placent en front de la scène, dans une courbe légère découpée en trois parties : jardin, centrale et cour. Les murs revêtent des plaques de bois de différentes épaisseurs pour donner à la salle l’esthétique et l’acoustique recherchées. Avec une scène de 500 m² et une ouverture plateau allant jusqu’à 18 m, il ne faut pas moins de 25 perches pour plafonner le tout. Celles-ci d’ailleurs sont, pour certaines, contrôlées mécaniquement. Elles permettent d’appuyer et charger grâce à un moteur les équipements nécessaires à un spectacle : projecteurs, décors et même comédiens et faciliter ainsi le travail des régisseurs et techniciens qui doivent tout changer chaque fois qu’un nouveau spectacle se produit. Pour info, le concert de Marc Lavoine était éclairé par 90 (nonante) projecteurs environ. Les autres perches sont manœuvrées manuellement, technique moins précise mais beaucoup plus silencieuse, elle demande tout de même la présence humaine pour pour l’actionner. Lors de notre passage, elles étaient toutes chargées (descendues) afin de déblayer tout le matériel pour une vérification et un entretien obligatoire. Ainsi, les normes de sécurité demandent de vérifier chaque boulon, chaque câble, chaque chanvre (le mot corde étant proscrit de la scène et donc de cet article), chaque projecteur,…

À l’étage se trouve la petite salle, espace pouvant accueillir 240 personnes assises ou debout. Cette salle complètement modulable est le lieu de tous les possibles. Les gradins mobiles et amovibles permettent une scène vide, un jeu frontal, bi-frontal, tri-frontal et même quadri-frontal ce qui est pratique pour le théâtre circassien, par exemple.

La réfection du théâtre a ouvert la ville à tous les arts vivants, que ce soit du théâtre classique, de l’opéra avec la possibilité d’installer un orchestre devant le proscenium, le cirque, la danse, l’art contemporain (ils ont déjà fait monter un camion sur scène),…

Enfin, le théâtre comprend en son sommet un restaurant, la Part des Anges, qui offre une vue panoramique sur toute la ville.

Gauthier

Laisser un commentaire