Chargement...
Jour 5 - 2019

Le grand cœur d’une grande artiste

La tempête qui a soufflé sur le Tarn durant le festival n’a pas fait de déçus qu’au sein des festivaliers, les artistes eux aussi furent frappés de cette déconvenue. L’une d’entre-eux nous révèle d’ailleurs qu’Albi était pleine d’artistes tristes qui se souriaient en se disant “C’est la pluie… c’est la vie”. Cette belle personne s’appelle Alicia Beatty et elle fait partie de ces concerts auxquels vous n’avez pas pu assister pour cause d’intempéries.

Artiste française ayant vécu sept ans à Oakland, en Californie, elle chante en français et en anglais. Pour elle, les émotions sont une matière à transformer avant d’être partagée, et elle le fait grâce à sa musique. Alicia est une vagabonde qui joue dans les rues des endroits qu’elle visite. Habituellement seule avec ses instruments, elle est lauréate du tremplin Music In Tarn en 2018. Elle a alors eu l’opportunité de travailler quelques mois avec le claviériste Mathieu Laciak et leur dernier concert en duo devait se produire à Pause Guitare. Ce projet de quatre mois l’a beaucoup inspiré. Elle qui avait peur de ne plus pouvoir s’exprimer aussi aisément qu’avant, elle en sort grandie d’une nouvelle force, et “Pause guitare” était la dernière étape de ce chemin. Malheureusement pour eux, ce ne fut pas le cas. Mais ce n’est pas pour autant que nous ne nous sommes pas intéressés à cette charmante artiste.

Elle fait vibrer son public aux sons poétiques de sa voix, tantôt accompagnée de son ukulélé, tantôt de son clavier. Les paroles évoquant l’amitié, l’amour, la transformation se mettent à danser sur des airs allant du jazzy à une poésie mélodieuse. D’ailleurs, la transformation est un mot important pour elle, c’est l’étape où elle matérialise ses émotions pour les fondre en chansons dans l’espoir qu’à son tour le public re-transforme ce qu’il entend en sensations. La musique étant pour elle un chemin spirituel, elle la considère tel un instrument servant à révolutionner tant son cœur que celui de ses auditeurs, ce qui en fait un élément intime de la vie. Alicia aime la spontanéité, l’unique, ce genre de concert et de moment qu’il est impossible de revivre une deuxième fois. C’est pour ça qu’elle aime tant jouer en rue, la scène la plus singulière qui soit. Nous lui avons demandé quelle serait sa scène préférée, et en toute modestie, elle nous a répondu que ce serait jouer devant ses amis, peu importe le lieu. L’informel, ce mot qui la guide, c’est une leçon de vie qu’elle nous a donnée.

Il lui est arrivé de jouer dans les rues d’Oakland pour se changer les idées, faire de la musique et interagir avec des inconnus. Mais une fois, un couple s’est arrêté pour l’écouter. Ils se sont échangé leurs numéros sur un bout de serviette. C’est seulement trois ans plus tard qu’elle reçoit un appel de ce jeune couple qui, n’ayant pas pu célébrer son mariage en bonne et due forme avec tous ses proches, l’invita à venir jouer au Mexique pour fêter son union. Et elle a fait le déplacement !

Alicia Beatty, une artiste qui vous fera vibrer par sa sensibilité et son amour de la musique.

Arno & Gauthier

Laisser un commentaire